Dossier spécial | Algues bleu-vert

On entend parler depuis quelques années de ces fleurs d'eau qui prolifèrent dans les lacs et cours d'eau du Québec. En plus de détériorer l'aspect visuel d'un plan d'eau, elles nuisent aux activités récréotouristique et socioéconomique et présentent un risque pour la santé humaine.

Dans la zone Gaspésie Nord

Aucune mention de prolifération d'algues bleu-vert n'est présente sur le territoire. Il est toutefois important de demeurer vigilant et préventif pour éviter leur arrivée dans notre zone.

C'est quoi?

Les cyanobactéries, aussi appelées algues bleu-vert sont naturellement présentes dans les plans d'eau du Québec. Ce sont des micro-organismes faisant partie des bactéries, mais ayant aussi des caractéristiques d'algues microscopiques qui se multiplient surtout en été. Leur appellation « bleu-vert » est attribuée à leur couleur : les pigments bleus provenant de la phyococyanine et les verts provenant de la chlorophylle.

Lorsque les conditions sont favorables, elles se reproduisent rapidement et abondamment et produisent des fleurs d'eau tellement dense qu'elles sont visibles à l'œil nu. Les fleurs d'eau peuvent ressembler à un déversement de peinture ou un potage au brocoli.

Fleurs d'eau de cyanobactéries

Source : http://www.santé.gouv.qc.ca/conseils-et-prevention/algues-bleu-vert

Quelles sont les causes?

Le principal responsable de cette prolifération, c'est le phosphore. Ce nutriment est naturellement présent en petite quantité dans l'environnement aquatique, mais les activités humaines favorisent l'apport de surplus par :

Lorsque les bandes riveraines ne sont pas adéquates, que les milieux humides sont détruits ou qu'il y a un déboisement excessif dans un bassin versant, l'eau est acheminée plus rapidement par ruissellement vers les cours d'eau. Les végétaux ne peuvent plus retenir l'eau pour filtrer et absorber les polluants et nutriments. La perte de ces rôles écologiques entrainera plus de nutriments dans les plans d'eau favorisant la prolifération des algues bleu-vert.

L'augmentation des températures de l'eau et le faible courant ou la stagnation de l'eau sont aussi des causes de la prolifération des algues bleu-vert. Le schéma qui suit illustre bien les causes et conséquences d'une surabondance de phosphore dans les plans d'eau.

Diagramme des causes de la surabondance de phosphore

Quels sont les risques?

Les cyanobactéries peuvent emmagasiner des toxines qui seront libérées dans l'eau à la mort des cellules. Il y a trois catégories de toxines, celles qui attaquent le foie, le système nerveux ou seulement irritent la peau. Ce n'est pas toutes les cyanobactéries qui contiennent des toxines et c'est particulièrement l'écume à la surface des fleurs d'eau qui peut être toxique. Le degré de toxicité dépend des espèces d'algues-bleu et de plusieurs conditions environnementales, elle varie selon l'endroit et le moment.

Si vous entrez en contact avec ou buvez de l'eau contaminée, surveillez l'apparition des symptômes suivants qui sont souvent que de courte durée et sans conséquences graves :

  • maux de ventre;
  • diarrhée;
  • vomissements;
  • maux de tête;
  • fièvre;
  • irritation de la peau;
  • irritation de la gorge.

Mieux vaut prévenir que guérir!

Le Conseil de l'eau du Nord de la Gaspésie s'engage à mettre en œuvre des actions de lutte contre les algues bleu-vert. Les actions prévues sont les suivantes :